mulholland drive

MULHOLLAND DRIVE

Genre : Drame, Film noir, Thriller psychologique

Durée : 2h30 environ

Date de sortie : 2001

Réalisateur : David Lynch

Note sur Rotten Tomatoes : 82%

 

Sans Mulholland Drive, je n'aurais probablement pas fait ce blog, car c'est vraiment avec ce film que j'ai eu envie de m'intéresser de plus en plus près au cinéma. Auparavant, je ne connaissais pas David Lynch (sinon de réputation) ; ce film étant souvent décrit comme un de ses plus aboutis, c'est celui-là que j'ai choisi pour découvrir son univers. A l'origine, Mulholland Drive devait être le pilote d'une nouvelle série à la Twin Peaks, mais faute d'accord valable avec les chaines de télévision, le projet s'est complètement transformé pour devenir un film à part entière.

2  3

A partir d'une trame non linéaire, Mulholland Drive met en scène plusieurs histoires parallèles qui s'imbriquent toutes les unes dans les autres - d'une façon assez peu évidente au départ. On y suit tout d'abord une mystérieuse belle femme, qui a perdu la mémoire à la suite d'un accident de voiture où on a tenté de l'assassiner ; elle fait par hasard la rencontre de Betty, une jeune actrice prometteuse qui vient d'arriver à Los Angeles (tout le film s'y déroule) dans l'espoir de percer dans le milieu du cinéma. Devenant de plus en plus complices, les deux femmes (qui sont au coeur de l'intrigue) vont partir en quête de l'identité de Rita (c'est comme ça que se fait appeler la femme amnésique, qui n'a plus aucun souvenir de qui elle est). La seconde intrigue principale concerne Adam Kesher, un réalisateur qui travaille sur un nouveau film, dont le tournage se déroule de façon étrange, ses producteurs cherchant à manipuler son film pour d'obscures raisons.

adam_kesher  8

Je n'en dirai pas plus sur le scénario, déjà parce qu'il s'agit d'un film à découvrir absolument par soi-même, mais aussi parce qu'il est difficile à raconter car particulièrement complexe et sinueux - plus que dans Lost Highway par exemple. Mulholland Drive nous emmène dans un univers onirique et énigmatique où la beauté côtoie l'étrange ; même si le film semble s'amorcer à la manière d'un simple thriller, il s'agit avant tout d'un film psychologique ; le déroulement est très imprévisible et amène souvent à de nombreux retournements de situations, des rencontres avec des personnages étranges et des scènes inattendues, d'une façon parfois très surréaliste (les fans de Twin Peaks retrouveront d'ailleurs des clins d'oeil). Il est impossible de ne pas ressortir désorienté au premier visionnage, les mystères sont nombreux et sont rarement résolus de façon explicite - le spectateur devra être particulièrement attentif tout le long pour ne pas risquer de rater certains détails importants (même si cela n'empêche pas non plus une certaine accessibilité). C'est aussi ce qui fait toute la richesse du film : chaque visionnage apporte de nouvelles interprétations.

Il y a une chose absolument remarquable à propos de Mulholland Drive, c'est la réussite de son ambiance, qui démontre tout le savoir-faire de réalisateur de David Lynch : la mise en scène est virtuose (ce qui lui a d'ailleurs valu une Palme d'Or du Festival de Cannes), les acteurs donnent tout ce qu'ils ont, et mention spéciale à la bande-son, riche et soignée (n'oublions pas que Lynch est aussi sound designer), qui alterne entre thèmes musicaux magnifiques, hommages au blues et à la pop (la scène avec la chanteuse d'opera est superbe) et bruitage d'ambiance inquiétants. Tout ça contribue à rendre le film captivant : le spectateur est véritablement happé par Mulholland Drive dès les premières minutes pour en ressortir l'esprit complètement retourné.

6  7

Magnifiquement réalisé, très riche et totalement original, Mulholland Drive est un film comme il n'en existe aucun autre, qui peut paraître difficile à première vue mais qui est absolument passionnant une fois qu'on est dedans. Il s'agit de l'aboutissement de la carrière de David Lynch, qui nous signe ici ce qui est peut-être son plus grand chef-d'oeuvre. Alors certes, les anti-Lynch ne risquent pas de retourner leur veste, mais en dehors de ça, Mulholland Drive est un film destiné à devenir culte. Pour peu que vous ayez l'esprit un minimum ouvert, découvrez-le à tout prix!